Retour aux projets

les stations du littoral aquitain

Ecotourisme et sites de plein air / Territoires et urbanisme

Contexte

30 ans après la Miaca dont l’action de 1970 à 1988 a permis d’aménager la côte aquitaine (notamment les stations landaises et girondines), le Groupement d’Interêt Public Littoral Aquitain, institué en 2006, lance une nouvelle réflexion sur l’aménagement et le développement durables du littoral.

Après la définition d’un Plan Plages et d’un schéma directeur Vélo, il souhaite définir, dans une vision prospective, l’aménagement des stations littorales, à partir de 3 sites-tests ayant répondu à un appel à projet. Il s’agit d’Audenge dans le bassin d’Arcachon, de Mimizan, station typique des Landes, et de Bidart, station intégrée à l’agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz.

Mission

Penser l’aménagement des stations littorales aquitaines à l’horizon 2040 à partir de 3 sites tests.

L’objectif de cette réflexion est de proposer les projets d’aménagement et de positionnement touristique dans un cadre de référence pour l’aménagement et le développement durables de l’intégralité du littoral aquitain. Cela engagera les acteurs dans un processus de définition des grands principes sur lesquels il s’agit de construire l’avenir du littoral aquitain. La réflexion s’appuiera sur les trois sites-tests d’Audenge, Bidart et Mimizan.

Au terme des 20 mois de travail, un guide des bonnes pratiques sera produit accompagné d’un séminaire de capitalisation.

La mission a pour objectif principal d’initier et d’encourager la mise en œuvre de démarches pilotes de réhabilitation de stations touristiques sur le littoral aquitain, dans une perspective de maintien de la diversité et de la qualité de l’offre touristique.

Nous intervenons sur un volet d’expertise touristique au sein d’un groupement mené par l’agence INterland (avec Acadie et Inddigo). Un travail collectif est engagé entre l’équipe et les principaux acteurs impliqués dans les 3 sites-tests, qui débute par des « diagnostics en marchant » pour sentir les spécificités de chaque station et proposer, pour chacune, une réponse adaptée.

Une deuxième phase prévoit de bâtir un cadre de référence pour l’aménagement de l’intégralité du littoral aquitain, et d’entrainer ainsi les acteurs dans un processus de définition des grands principes sur lesquels il s’agit de construire l’avenir du littoral aquitain.

Suivi

en cours

Infos

Groupement : Agence Scarabée (Luc Bonnin),
Le Tourisme dans le Bon Sens (Hermine de Saint Albin),
Interland (urbanisme),
Acadie (stratégie territoriale),
Inddigo (eco mobilité)
Budget global : 233 450 €

Date
2014
Localisation du projet
Imprimer